La princesse sur un pois

Il était une fois un prince qui se cherchait une princesse mais il voulait une vraie princesse. Il courut le monde pour en trouver une mais jamais il n’était satisfait : les princesses ne manquaient pas, mais comment être sûr que c’étaient de vraies princesses ? Il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas.

 

   Alors il revint chez lui, bien triste, car il lui fallait une vraie princesse. Un soir, il faisait un temps horrible : les éclairs, le tonnerre, la pluie à torrents... C’était épouvantable ! Quelqu’un frappa à la porte de la ville et le vieux  roi alla ouvrir.

      C’était une princesse. Mais grand Dieu ! Comme la pluie et l’orage l’avaient arrangée ! L’eau ruisselait (1) de ses cheveux et de ses vêtements, entrait par la pointe de ses souliers et sortait par le talon. Elle disait pourtant qu’elle était vraiment princesse.

   « C’est ce que nous saurons bientôt ! » pensa la vieille reine, mais elle ne dit rien. Elle entra dans la chambre à coucher, ôta (2) toute la literie (3), et mit un pois au fond du lit. Ensuite elle prit vingt matelas, qu’elle étendit sur le pois, et encore vingt édredons (4) qu’elle entassa par-dessus les matelas. C’était là que devait coucher la princesse.

   Le lendemain matin on lui demanda comment elle avait passé la nuit.

   «  Très mal ! répondit-elle ; à peine si j’ai fermé les yeux de toute la nuit ! Dieu sait ce qu’il y avait dans le lit ; c’était quelque chose de dur. J’en ai des bleus sur tout le corps. Quel supplice (5) ! »

   A cette réponse, on reconnut que c’était une véritable princesse, puisqu’elle avait senti un pois à travers vingt matelas et vingt édredons. Quelle femme, sinon une princesse, pouvait avoir la peau aussi délicate ?

 

   Le prince, bien convaincu que c’était une vraie princesse, la prit pour femme, et le pois fut placé dans le musée où il doit se trouver encore, si personne ne l’a pris.

  Et cela, c’est une vraie histoire.

 

ruisseler (1) : couler sans arrêt comme un ruisseau.

ôter (2) : enlever, retirer.

la literie (3) : tout ce qui fait le lit (sommier, matelas, draps...).

un édredon (4) : une couette épaisse.

un supplice (5) : une chose très pénible.

 

la fiche de lecture : la-princesse-sur-un-pois-questions-1.pdf la-princesse-sur-un-pois-questions-1.pdf

voici une production réalisée (un peu en urgence en fin d'année) en classe avec les CM1 en 2009 autour de ce texte.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×